LA PSYCHOLOGIE INDIENNE


PSYCHOLOGIE INDIENNE

La psychologie indienne qui puise ses origines dans la sagesse et les voies spirituelles développées en Inde depuis des millénaires est basée sur une approche qui est très différente de celle adoptée par la psychologie occidentale.

La psychologie indienne se réfère avant tout à la Conscience. Elle considère notamment que la réalité matérielle et physique qui nous entoure et dont nous faisons partie ne représente qu’un évènement dans la Conscience.

Dans cette perspective, la psychologie indienne met en lumière que l’Ego qui correspond à la réalité matérielle à laquelle nous nous identifions en tant que personne est constamment en mouvement. L’Ego et ses mouvements sont issus de la nature (prakriti). Il n’offre aucune stabilité psychologique. Ce mouvement ou agitation permanente correspond à nos différentes émotions.

La théorie des trois guna ou triguna décrit les mouvements de l’Ego.

Cette théorie rend compte des trois tendances de l’Ego qui sont définies ainsi:

– Raja représente l’action, les excès de l’Ego et les déformations interprétatives.

– Tamas représente la tendance à l’humeur dépressive, l’inertie, l’ignorance.

– Satva représente l’équilibre, l’intelligence, l’harmonie.

Ces trois tendances qui varient selon les personnes permettent de définir des traits de personnalité.

La référence à la Conscience amène à considérer que la personnalité qui correspond à notre Ego n’est pas l’être que nous sommes dans notre totalité mais ne constitue qu’une partie infime de ce que nous sommes. La psychologie indienne ne travaille pas sur l’Ego mais au-delà de l’Ego.

Ce travail s’effectue à travers la perception permettant la compréhension métacognitive de soi. L’Ego se stabilise alors au fur et à mesure que la conscience de soi s’affine, permettant d’atteindre un équilibre psychique et émotionnel durable dans le temps.

La psychologie indienne est fondée sur une idée évolutive de l’être humain. Le but visé par la démarche est l’épanouissement après une quête qui permet de trouver en soi un état d’équilibre et de bonheur que rien ne pourra altérer, pas même les revers de tous ordres que nous réserve quelquefois la vie ou autres difficultés matérielles. La souffrance ayant pour origine plutôt l’ignorance et plus précisément l’ignorance de soi.

Le travail du psy est de déclencher le processus d’évolution en affinant la perception afin que celle-ci devienne de plus en plus subtile.La meilleure formation du psy ou du coach est celle d’avoir vécu lui-même cette expérience afin de pouvoir guider à son tour toute personne qui le désire.

CONTACTEZ MOI SI TEL EST VOTRE CAS PAR MAIL OU SUR FACEBOOK

Publicités
Cet article, publié dans développement personnel, Non classé, psychologie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s